Inspirant calme, sérénité, mais aussi communion avec la nature, le jardin zen est le lieu propice à la relaxation et à la méditation. Pourquoi ne pas anticiper l’arrivée du printemps en prévoyant l’aménagement de votre futur jardin zen? Pour créer l’harmonie parfaite, il doit être organisé minutieusement afin de marier parfaitement minéraux et végétaux. Couleurs, décoration, positionnement, rien ne doit donc être laissé au hasard afin que votre jardin deviennent un objet contemplatif. Idéalement situé à mi-ombre, on y trouvera une organisation géométrique et intimiste sans trop de fioritures. On notera deux tendances de jardin zen en 2017, le jardin minimaliste et le jardin japonais.

Le jardin minimaliste

Souvent apprécié des amateurs de design moderne, le jardin minimaliste apporte une certaine sobriété élégante à votre extérieur. Il est également apprécié par les personnes recherchant le calme et la sérénité au sein de leur jardin. Pour créer le parfait espace, il faudra tout d’abord opter pour des meubles au design structuré et simple, mais aussi aux couleurs naturelles et sobres. Vous pouvez aussi limiter les matériaux en en choisissant seulement trois pour faire tout votre jardin. À la vue du jardin, l’espace doit être paraître symétrique, délimité et épuré.

Le jardin japonais

Contrairement au jardin minimaliste, celui-ci devra être plutôt asymétrique et organisé selon des nombres impairs pour respecter la tradition nippone. Il vous faudra en effet choisir de planter vos végétaux ou de poser vos galets par trois, cinq ou sept. Mettez ensuite chaque élément dans un espace précis afin qu’il puisse être tous bien différenciés et contemplés. Aussi, privilégiez les matériaux naturels, même pour les meubles qui pourront par exemple être en pierre. En somme, la mise en valeur sera faite sur les éléments naturels purs tels que l’eau, les minéraux et les végétaux.

Les végétaux à privilégier

  • Le bambou : Végétal indispensable dans votre jardin zen, le bambou est maniable et peut s’avérer très utile. Il peut ainsi être utilisé pour cacher quelque chose ou créer une zone d’ombre. Il peut aussi servir à fabriquer une fontaine et peut même être planté dans l’eau comme objet décoratif.
  • Le pin, le bouleau et l’érable : Ces arbres qui vont amener de la structure sont aussi des plantes durables et résistantes qui sont à privilégier dans les jardins zen, car son but ultime est de vous amener à vous détendre plus qu’à jardiner.
  • Le cerisier, le magnolia et les azalées : Ces arbustes fleurissants au printemps ajoutent des notes de couleurs douces grâce à leurs fleurs rouges, roses et blanches. Ils embaument également tout le jardin d’un délicieux parfum.

La décoration additionnelle

  • Le bassin d’eau : Tout comme le bambou, l’eau est un des éléments indispensables dans tout jardin qui se veut «zen». Le bassin d’eau peut prendre des formes bien différentes comme un étang miniature, une fontaine ou une cascade. Pour augmenter la sensation de détente émanant du bruit de l’eau qui coule, n’hésitez pas à jouer avec la hauteur. Vous pouvez aussi ajouter des plantes aquatiques et des petits poissons d’eau douce!
  • Les gravillons et le sable : Tapissant une partie du sol ou formant un chemin, ils seront parfaitement en accord avec l’esprit zen de votre jardin. N’hésitez pas à ajouter un râteau afin que dessiner des formes avec ces éléments devienne une activité relaxante.
  • Les galets : Pour délimiter des parcelles, couper une zone décorative ou encore aménager un bassin d’eau, le galet sera le meilleur allié.

Les lanternes : Respectant la tradition des jardins japonais, la lanterne doit être en pierre ou en bois et devra être élégante et simple. Si vous la choisissez comme objet décoratif, limitez-vous à cela, car un jardin zen doit rester sobre.