L’espace et le champ des possibilités qu’offre la transformation d’un ancien local sont alléchants : qui n’est pas tenté de construire un loft dans un hangar et de bénéficier ainsi d’une superbe pièce de vie avec une cuisine ouverte sur le salon ? Quelles sont les étapes essentielles pour procéder à cet aménagement ?

Changement d’affectation

Pour faire le changement d’affectation d’un bâtiment industriel ou autre en logement, il faut faire un permis. Le permis devra répondre à plusieurs règles:

  • les arrêtés Royaux
  • les règles Régionales
  • le Plan Régional d’Affectation du Sol (PRAS) , parfois complété par un Plan Particulier d’Affectation du Sol (PPAS)
  • la compatibilité avec la ZICHE (Zone d’intérêt), si elle existe

Les règlements d’urbanisme, régionaux et communaux, imposent en outre le respect de normes d’habitabilité permettant de garantir la qualité et le confort des logements. C’est pourquoi, afin de veiller au respect des règles nombreuses et complexes, il est obligatoire de faire appel à un architecte inscrit à l’ordre des architectes.

Viabiliser et dépolluer le logement

Les locaux anciens ne sont pas forcément raccordés à tous les réseaux. Or, les travaux de viabilisation d’un logement peuvent coûter excessivement cher si le logement se trouve loin des réseaux. D’où la nécessité de vérifier si les raccordements en eau, électricité, évacuation des eaux usées et éventuellement gaz sont effectués, ou faciles à mettre en place.

Par ailleurs, de nombreux locaux à usage professionnel contiennent de l’amiante, du plomb, voire d’autres produits polluants dans le sol qu’il faut faire retirer par des spécialistes avant d’entamer les travaux de transformation proprement dits.

Laisser entrer la lumière

L’éclairement naturel des lofts, qui sont à l’origine des lieux de travail, fait parfois défaut et nécessite le recours à des stratagèmes compatibles avec les règles d’urbanismes : création de nouvelles ouvertures, de jours avec verres translucides, de cloisons vitrées faisant office de seconds jours, d’une verrière dans le faîtage du toit, ou encore aménagement d’un patio au centre du loft.

Aménager l’espace

Le loft permet de bénéficier de grands espaces et de beaux volumes qu’il est nécessaire de structurer. Ce logement étant constitué d’espaces immenses, sans cloisons, il faut les aménager pour leur donner du caractère. Pour ce faire il imaginer un concept qui sera le file rouge du projet. Il est intéressant de diviser le loft en différente entités, soit avec des cloisons, soit des changement de matériaux ou encore par des changement de niveaux au sol ou au plafond. .

Organiser le volume

Les lofts offrent des volumes fantastiques qui ne sont pas évidents à organiser. L’aménagement doit notamment tenir compte de la hauteur sous plafond, afin de valoriser les volumes et les rendre fonctionnels. Les tapis, rideaux, coussins et meubles en bois qui absorbent les sons restent à privilégier afin de réduire les échos et éviter l’ambiance hall de gare. Un éclairage adapté, comme des appliques positionnées en hauteur ou au contraire des sources de lumière basses ou placées dans des niches, permet de conférer une atmosphère intime au logement.

Miser sur le confort

Les lofts qui n’ont pas été conçus pour offrir le même confort que les habitations sont souvent très énergivores. Dans le cas des hangars, l’idéal est généralement d’isoler par l’extérieur afin de limiter les déperditions de chaleur et conserver les éléments typiques du loft. Le plancher chauffant est également conseillé, car il permet de répartir l’air chaud de façon homogène dans toute la pièce. La pose d’un feu-ouvert constitue également une bonne solution et contribue à créer une atmosphère intimiste.

Conserver l’esprit industriel

Ce qui fait le charme des lofts, c’est principalement leur style épuré. Aussi est-il nécessaire de cultiver l’esprit industriel de ces surfaces, en laissant par exemple la plomberie apparente et en privilégie la fonte ou le métal au PVC. Le décor conserve aussi son atmosphère authentique avec l’omniprésence du béton et de l’acier, auxquels on ajoute par exemple un pan de mur en brique ou encore un plancher de verre.

Les hangars offrent la possibilité de créer des logements spacieux hors du commun. Mais aménager ce type d’espaces est tout un art qui nécessite de respecter des règles d’urbanisme et d’architecture complexes pour obtenir un logement conciliant confort et esprit industriel.